Retournez à la carte
Courteline, Feydeau

Par La Fenêtre – La Peur Des Coups

Avatar de Marina Valleix
Avatar de Jean- Patrick Gauthier

« Par La Fenêtre » et « La Peur Des Coups » : deux comédies en un acte qui traitent de la jalousie et de la mauvaise foi dans le couple. « Par La Fenêtre » est la première pièce de Feydeau.

PAR LA FENÊTRE (de Georges Feydeau)
Tandis qu’Hector s’apprête à déjeuner seul en l’absence de sa femme, sa voisine d’en face, Emma, débarque chez lui en exigeant qu’il lui fasse la cour devant sa fenêtre ouverte afin d’être vue par son mari et de le punir ainsi de sa jalousie.

LA PEUR DES COUPS (de Georges Courteline)
Un couple se dispute en rentrant du bal à sept heures du matin. Lui, fou de rage, n’a pas supporté que sa femme se laisse ouvertement courtiser par un officier et menace de donner suite à cette affaire.