Retournez à la carte
Marguerite Duras

Le Shaga

Avatar de hervine de boodt
Avatar de catherine giron
Avatar de antoine sastre

Une cour d’asile, deux femmes, un homme, un petit jerrycan troué. A et H prétendent traduire ce que dit B, le Shaga. B: Natagan oiseau ? H: Bête. Vous me demandez comment il est, je vous dis bête.

Tentatives d’influence, luttes de pouvoir, autôlatries fêlées valsent au rythme d’un présent circulaire, d’un passé qui leur échappe et d’un futur à réinventer. Voici la pièce la plus folle que Duras ait jamais écrite…! De l’absurde à savourer…