Retournez à la carte
Victor Hugo

Le dernier jour d’un condamné

Avatar de Véronique Valmont

Texte majeur sur la peine de mort « vécue de l’intérieur ». Sans préciser aucunement le motif ou le contexte de la sentence Victor Hugo donne une portée universelle à son propos.

Ce journal du dernier jour d’un condamné est précédé d’une comédie: sur un mode satirique elle met en scène des pédants du « beau monde » qui échangent nonchalamment, sûrs d’eux et de leur bel esprit, à propos de la peine de mort… qui somme toute [sic] « ne s’exerce qu’une ou deux fois par semaine en France ». Avec la multiplication des actes de terrorisme, la tentation est grande de redonner corps à nos vieux démons qui appellent à la sentence suprême. Réflexion et parallèle hier // aujourd’hui.